Challenge France-Espagne Pau-Arnos, VMA Sidecar 2014

Challenge France – Espagne

Championnat de France vitesse motos anciennes

06 & 08 juin 2014

 

Affiche France Espagne

 

Un circuit que nous ne présentons plus (saison 2013). Le Mc Pau-Arnos nous accueillait une fois encore en son sein lors du Challenge France-Espagne.
Le VMA side-car est là et il va souffrir.
Le temps est lourd, le soleil cogne, la piste sert de chauffage au sol… Personne ne parle, trop fatigant.

 

Vendredi 06 juin 2014, les essais libres vont donner le ton.
La chaleur de ce début de week-end use les hommes et les machines, chaque équipage roule à l’économie. La stratégie de tous les duos est similaire, dérouiller les articulations sur les 2 premiers tours puis augmenter le rythme sur les deux suivants, enfin, se faire mal sur les tours 5 et 6.
Très peu iront transpirer dans les combinaisons au-delà des 6 tours.

 

Préparatif

 

Une journée qui aurait pu se clôturer uniquement avec son lot de pannes, de surchauffes, d’insolations ? mais non. Il a fallut que le sud-ouest impose sa panoplie complète de variation climatique.
19h00, heure du crime. Le vent se lève, la pluie commence à tomber. Première rafale.
Elle annonçait uniquement la venue de ses copines, déterminées à arracher les tonnelles et à inonder tout ce qui pouvait l’être.

 

Tempête Pau-Arnos

 

Samedi 07 juin 2014, le paddock se réveil et sèche.
Les yeux s’ouvrent doucement, nous apercevons nos voisins scotcher leur abris et étendre toutes leurs affaires, tout va bien.
Les esprits sont déjà tournés vers les qualifications, les sides sont presque prêts et les pilotes appréhendent de devoir enchainer les tours si la température reste aussi élevée que la veille.

 

Qualification Classic :

J. BIGOT / P. DAVOUST (72) traineront à s’imposer mais seront une fois encore devant. Si leur temps de 1:43.128 est 1s en dessous de la pole de 2013, ils passent tout juste au 6e tour devant l’équipage S. PERLINSKI / C. WILLOT (22) qui signent le deuxième temps à 0.265 de l’équipage 72.

En embuscade nous retrouvons D. BOSSARD / E. BOSSARD (23) à tout juste 1.065s de la pole. Nous connaissons le talent de ses deux bagarreurs, ce qui laisse présager d’une Finale 1 très torride.

 

JBIGOT - PDAVOUST 72

 

Chez les Vintage, pas de violence c’est les vacances. Si leur grille devra se contenter de deux participants ça ne veut pas dire qu’ils se laisseront vivre.

P. CLOUPS / P. PLAS (19) s’imposent en 2:15.105 à 0.513s devant X. DUFRESNOY / N. KALINOV (24).

 

PCLOUPS - PPLAS 19

 

Qualification F1 :

Sans surprise P. LEGLISE / F. CHIRPAZ (521) fracassent la concurrence. Ce sale gosse bourré de talents accompagné d’un singe efficace, viennent confirmer la superbe sensation procurée l’année précédente. Si BAJUS FRANCK/CARRE CLEMENT (62) et CAUSSE GERARLD/LELUBEZ FREDDY (61) étaient au dessus du lot en septembre 2013, voici que la hiérarchie a de quoi trembler.

1:33.081 est le temps posté par le n°521, sans négociation possible pour P. CARRE / F. CARRE (86) qui sont pourtant second F2 à 3.660 de P. LEGLISE / F. CHIRPAZ (521).

Seul les F1 tenteront d’accrocher la pole mais resteront à 1.619 des cadors.

 

Une séance qualificative qui ouvre des portes mais qui ne laisse pas sans interrogation. Relégué à la 13e place, nous sommes dubitatif sur notre temps, nous demandant même si nous réussirons à faire la différence dans le peloton face à G. MERCIER / F. MERCIER (82) ; F. SAINTON / A. SAINTON (37) ; M. BARRET / C. BRETON (18).

 

En attendant de pouvoir répondre à ces questions, laissons-nous porter par l’ambiance des paddocks et des courses. La journée est belle, les deux manches sont le dimanche et Thierry est avec nous. Notre porte bonheur, à la différence que nous ne pouvons pas l’accrocher au rétroviseur.

Le samedi soir est à l’image des sidecaristes, festif et conviviale. Tous les pilotes et passagers sont là, pas de différence entre les Classic, Vintage, F1, F2… les gars rigolent et partagent une fois encore une soirée mémorable.

 

Apero sidecariste

 

Dimanche 08 juin 2014, les finales 1 & 2 seront âprement disputées.

Presque sans surprise D. BOSSARD / E. BOSSARD (23) passent devant améliorant leur meilleur temps de 2s en 1:42.158

La mauvaise opération est pour l’équipage J. BIGOT / P. DAVOUST (72), obtenant la pole la veille ils ne réussiront pas à confirmer en course. 39.818 sépare le n°72 de la première place au bout des 12 tours.

 

DBOSSARD - EBOSSARD 23 VS JBIGOT - PDAVOUST 72

 

S. PERLINSKI / C. WILLOT (22) joueront les empêcheurs de tourner en rond, prennent la seconde place sans réellement inquiéter nos grands vainqueurs D. BOSSARD / E. BOSSARD (23).

 

DBOSSARD - EBOSSARD 23

 

Classement scratch Finale 1 :

1er : D. BOSSARD / E. BOSSARD (23)

2e : S. PERLINSKI / C. WILLOT (22)

3E : J. BIGOT / P. DAVOUST (72)

 

Classement CLASSIC :

1er : D. BOSSARD / E. BOSSARD (23)

2e : S. PERLINSKI / C. WILLOT (22)

3E : J. BIGOT / P. DAVOUST (72)

 

Classement VINTAGE :

1er : P. CLOUPS / P. PLAS (19)

2e : X. DUFRESNOY / N. KALINOV (24)

3e : –

 

Démarrez les moteurs, poussez les barquettes (pour certains) et battez-vous !

Des consignes qui seront exécutés à la lettre.
Démarrage pleine bourre, pif-paf en paquet en attendant le premier droit pour étirer la meute de fauve.
Une finale malheureusement gâchée par un nombre de pannes et d’abandons impressionnants.
9 équipages au tapis, la moitié de la grille ne verra pas le drapeau à damier.
Les qualifications donnaient déjà le ton mais là, P. LEGLISE / F. CHIRPAZ (521) survoleront tous les débats en signant un tour en 1:30.869 … avant de tomber en rade.
J. SOULET / C. GALERNE (51) boucleront les 12 tours en tête tout en gardant M. PLATEAU / F. POUSSIER (128) à distance de sécurité.
Une bonne chose pour nous, le temps est descendu significativement. Exit le 1’46″230 de septembre et welcome 1:41.226. Une confiance qui tombe à pique car dès le démarrage et les premiers virages nous tentons de nous imposer devant F. SAINTON / A. SAINTON (37) et les malheureux M. BARRET / C. BRETON (18).

 

Ligabue - Ibanez 145 VS Plateau - Poussier 128

 

Classement scratch Finale 1 :
1er : D J. SOULET / C. GALERNE (51)
2e : M. PLATEAU / F. POUSSIER (128)
3E : J. AZZOPARDI / M. AZZOPARDI (31)
Classement F1 :
1er : J. SOULET / C. GALERNE (51)
2e : J. AZZOPARDI / M. AZZOPARDI (31)
3E : –
Classement F2 :
1er : M. PLATEAU / F. POUSSIER (128)
2e : J. JOIRET / Y. QUESNE (124)
3e : G. MERCIER / F. MERCIER (82)

 

Finale 2. “Confirmez pour l’emporter”.
Une phrase qu’ont entendu certains équipages. Obligation de confirmer leur bonne forme des qualifications et enfin arracher le podium sur cette Finale 2.
Ce ne sera pas sans difficulté.

 

Les Classic offrent une fois encore un spectacle à la hauteur.
Echaudé par une première finale de passe-passe nos guerriers d’un autre temps ont fait lever le public.
D. BOSSARD / E. BOSSARD (23) se laisseront surprendre par S. PERLINSKI / C. WILLOT (22) qui hausseront le rythme et la pression jusqu’à s’imposer avec un meilleur tour en 1:42.102.

 

SPERLINSKI - CWILLOT 22

 

J. BIGOT / P. DAVOUST (72) ne seront pas épargnés par les abandons du week-end, et feront partie du lot des écartés.
Notons la belle performance de M. PUY / N. BESANCON (41) qui cravacheront tout du long pour améliorer leur temps au tour de 3s, tout en profitant de quelques pannes pour se hisser à la 3e place.
P. CLOUPS / P. PLAS (19) font également partie des équipages qui vont monter en régime. Si le podium est joué d’avance, c’est avec un plaisir non dissimulé que nous constatons qu’ils ne se sont pas laissé prendre par la facilité.

 

MPUY - NBESANCON 41

 

Classement scratch Finale 1 :
1er : S. PERLINSKI / C. WILLOT (22)
2e : D. BOSSARD / E. BOSSARD (23)
3e : M. PUY / N. BESANCON (41)

 

Classement CLASSIC :
1er : S. PERLINSKI / C. WILLOT (22)
2e : D. BOSSARD / E. BOSSARD (23)
3e : M. PUY / N. BESANCON (41)

 

Classement VINTAGE :
1er : P. CLOUPS / P. PLAS (19)
2e : X. DUFRESNOY / N. KALINOV (24)
3e : –

 

Finale 2 open, le réveil des géants. Enfin !
Les F1 reprennent les rennes, depuis le temps qu’ils se font malmener sur le circuit de Pau-Arnos par les F2, voici un podium 100% grosse cylindrée.
J. SOULET / C. GALERNE (51) confirment bien le statut de leader. Nous sommes contents de retrouver J.SOULET au meilleur de sa forme, car son dernier passage sur Pau-Arnos n’a pas été des plus simple.
M. LAPLACE / T. VIVIEN (28) imposent enfin leur style et viennent se hisser à la seconde place. Malheureux en Finale 1, le duo au bus magique, ne lâchera rien lors de cette Finale 2 et accrocheront le n°51 jusqu’au dernier tour.

 

JSOULET - CGALERNE 51 VS MLAPLACE - TVIVIEN 28

 

Deux trio attendront quasiment le dernier tour pour se départager :
2e : M. LAPLACE / T. VIVIEN (28) F1 00:16:11.611
3e : J. AZZOPARDI / M. AZZOPARDI (31) F1 00:16:12.385
4e : M. PLATEAU / F. POUSSIER(128) F2 00:16:13.935
ainsi que :
7e : M. REULET / S. REULET (35) F1 00:17:10.671
8e : G. LIGABUE / A. IBANEZ (145) F2 00:17:11.060
9e : G. MERCIER / F. MERCIER (82) F2 00:17:12.987

 

Autant vous dire que le public a assisté à une constante bagarre pour chaque place.
Nous retiendrons le mano à mano contre M. REULET / S. REULET (35) qui demandera aux quatre protagonistes de puiser dans leur réserve, nous offrant une de nos meilleurs courses depuis 2013.
Attardons nous une minute sur M. PLATEAU / F. POUSSIER (128) qui progressent d’année en année, jusqu’à tutoyer les F1. Ce circuit semble réussir au n°128, devenant un équipage fiable et incontournable du paddock.

 

Ligabue - Ibanez 145 VS Sainton - ASainton 37

 

Classement scratch Finale 2 :
1er : D J. SOULET / C. GALERNE (51)
2e : M. LAPLACE / T. VIVIEN (28)
3E : J. AZZOPARDI / M. AZZOPARDI (31)

 

Classement F1 :
1er : J. SOULET / C. GALERNE (51)
2e : M. LAPLACE / T. VIVIEN (28)
3E : J. AZZOPARDI / M. AZZOPARDI (31)

 

Classement F2 :
1er : M. PLATEAU / F. POUSSIER (128)
2e : P. CARRE / F. CARRE (86)
3e : J. JOIRET / Y. QUESNE (124)

 

Une fois encore nous avons eu le droit à un week-end chargé en émotion. Lors du Challenge France – Espagne les commissaires de piste ont eu l’occasion de ramasser un bon nombre de pilotes blessés. Ce qui rappel l’importance de leur travail, dans des conditions souvent difficiles, liés aux températures extérieures et sur la piste.
Nous clôturons ce compte-rendu par le classement au cumul des Finales 1 & 2, grâce au site www.pilotes-vma.fr

 

Chpt France VMA Side Cars Anciens / Chpt France VMA Side Cars Open