T-Rex 16S, l'incroyable accord

Gilles Villeneuve et Daniel Campagna ont eu une sacrée idée en 1980.

 

En schématisant, ces deux fous de mécanique et de performance souhaitaient créer la Formule 1 des routes.

« Light is right » fût le leitmotiv de Campagna Motors dès le début.

Rien ne sert de fournir en poney, s’il faut propulser un postérieur de pachyderme.

 

Afin de vaincre le chronomètre, on éjecte le superflu.

4 roues ? Beaucoup trop, on en benne une.

Motorisation auto ? Trop lourde, direction les petites japonaises nerveuses.

 

L’ensemble de ces idées a été placé dans une marmite. Une sorte de tambouille que seuls les ingénieurs et les pistards connaissent. Et Panoramix évidemment.

Campagna Motors a laissé mijoter presque dix années avant d’avoir un T-Rex 14R à la saveur gomme et tarmac.

En 1988 premier concept T-Rex 14R, en 2010 ils remettent ça, et rendent le tout, prêt pour la piste.

Naissance du T-Rex 14RR.

On pourrait croire que la firme ne sait faire que dans la brutalité et la performance radicale. Faux !

Les filous, juste pour nous faire mentir, ont l’idée de reprendre le concept crée par Cirbin Inc. L’ensemble est retravaillé et viendra emprunter quelques pièces aux T-Rex. Cependant, c’est bel et bien un 3 roues de rider qui sera présenté au SEMA SHOW 2006.

Le V13R créera la surprise et prendra tout le monde à contre-pied en présentant sa motorisation V-Twin Harley. Très loin des classiques de la marque mais un réel effort de diversité, une main tendue vers les motards souhaitant rider à travers le pays.

 

T-Rex 14RR (1)
 

Ça n’a pas toujours été rose pour la société québécoise. En 2004 il faut réduire les coûts, en 2008 la société n’est pas au mieux, ce qui permet à André Morissette et David Neault de tenter un plan de relance. Pari gagné.

On déménage de Plessisville, direction Bourcheville (banlieue de Montréal) et on change tout. La communication, les évènements, la production, les partenariats …

Tout va plus vite et l’ambition de Campagna Motors est palpable, ils veulent être sur le podium des meilleurs constructeurs 3 roues, et pas à la deuxième place.

Une communication soignée. A l’image de Jay leno, qui est l’équivalent américain de Jean-Pierre Foucault. Jay Leno est un collectionneur avisé et un passionné de véhicule atypique. Il consacrera une émission au V13R.

On parle de Jay mais Criss Angel, le célèbre magicien américain, y est aussi pour quelque chose dans le plan com de Campagna Motors.

 

 

 

 

Ce dynamisme pousse BMW à regarder de plus près la demande de partenariat sur les motorisations.

Le bavarois est plutôt retissant lorsqu’il s’agit de placer ses moteurs dans des montures qu’il ne conçoit pas. Cependant, les allemands on une grande connaissance des 3 roues, à l’image du Suisse Walter Grüter fondateur de GG Technik.

Il ne faut pas oublier que l’Allemagne est l’un des premiers pays à inonder le monde de concept 3 roues. Des sociétés comme Boom-trikes, Rewaco, Easy-trike, Triketec, WK, SMT … ont vue le jour chez nos voisins.

 

Il a tout de même fallu 3 ans d’études et de préparation pour parvenir à transformer la production « artisanale » des T-Rex, en une production “deutch qualität” s’accordant avec le modèle BMW.

18 ans d’expérience et voilà la consécration. Car oui, signer avec BMW et Harley Davidson, c’est comme trinquer un soir d’été avec le Graal.

Arthur, rentre ! Ca ne sert plus à rien de le chercher, ce sont les gars de chez Campagna Motors qui vous l’ont barbé.

 

Michel Paquette, le directeur des ventes et du marketing le dit lui-même « Il a fallu plusieurs années pour trouver un motoriste de renom qui offrait une variété
qui correspondait à nos besoins. Cette annonce va nous permettre de répondre à une demande grandissante et ce, avec une offre de haute qualité, »

 

Et l’homme sait de quoi il parle car aujourd’hui, nous recevons le communiqué de presse annonçant la sortie du T-rex 16S propulsé par BMW Motorrad.

Une production main dans la main, qui permet une intégration optimale du moteur, de la transmission et de l’électronique. Les ingénieurs allemands et québécois semblent avoir fait un travail magnifique.

 

T-Rex 16S
 

Le 1er Mars, les aficionados de la marque pourront déjà passer les commandes du T-Rex 16S.

Campagna Motors ne met pas pour autant le T-Rex 14RR de côté, il sera toujours produit ainsi que le magnifique V13R (notre chouchou).

 

Cet accord offre de nouvelles perceptives pour nos « cousins ». Le rapprochement allemand leur ouvre le marché européen, et croyez-nous, ça sent bon les premiers tours de roues en France. Nous savons déjà que le concessionnaire Erikwad est sur les rangs.

 

 

 

 

Découvrez la vision de Campagna Motors grâce à Auto 123.tv. Il réalise là un très bon sujet au coeur de la firme Québécoise.