Tremblay en France, Circuit Carole VMA 2013

Championnat de France VMA Carole 2013

Championnat de France vitesse motos anciennes

06 & 07 Juillet 2013

 

“Il est venu le jour de la vengeance. Nos représailles seront sanglantes !”

 

Une phrase que nous aurions pu clamer avant d’arriver sur le champ de bataille. Ça rend toujours bien ce côté théâtrale.

En attendant, nous faisons du side-car, côté barbare et chevauchée épique on est loin du tableau.

Depuis notre mésaventure de Croix-en-Ternois, nous rongeons notre frein. Comment s’imposer en outsider si nous ne sommes pas capable de boucler 12 tours !?

 

Notre pilote, Georges Ligabue, a travaillé d’arrache pied depuis la première manche du championnat pour remettre en état notre destrier. Chose faite début Juin. Il faut tester la bête et prendre un peu d’expérience sur piste, un point de détail qui se fera sentir dans la mêlée.

Le but est de suivre un troupeau de rider aguerri. La plupart des équipages ont au minimum deux saisons et connaissent les forces et les faiblesses des autres coureurs.

Ce bilan fait, nous prenons la décision de rouler une journée sur le circuit de Pau-Arnos en compagnie de l’équipage espagnol Leandro Rey/Rosa Orta et des duettistes Michel Dufaur & Noël Lambert.

Les sensations sont bonnes, le basset est sein, le chrono est encore perfectible mais nous sommes enfin dans la course. Go to Carole !

 

Jeudi 04 juillet, une soirée qui annonce un bon week-end.

 

Le parking du circuit Carole voit débarquer un à un les équipages VMA pour cette 3e manche. Motards et sidecaristes sont mélangés, ce n’est pas plus mal, nous échangeons quelques courtoisies, Georges ayant une solide expérience dans la compétition moto, conseille les hésitants et les stressés du paddock solo.

Le ciel est bleu, il fait bon, nous profitons des derniers instants de calme avant le grand débarquement du lendemain.

 

VMA Sidecar F1-F2 Paddock Carole (5)

 

Vendredi 5 juillet, ça pétarade sec au chant du coq.

 

Le réveil est digne des meilleurs films hollywoodiens. Les machines ronronnent déjà, la quasi-totalité des places sont prises et le soleil à rejoint son emplacement. C’est partie pour une journée d’essai libre.

On s’engage, le rythme est correct, on boucle nos deux essais avec satisfaction. Place à la course !

 

VMA F1-F2 Georges Ligabue/Ibanez Adrien n°145

 

Samedi 6 juillet, les qualifications donnent le ton avant la première course.

 

Place aux sides anciens, les romantiques du paddock. Depuis les tribunes vous vous laissez endormir par leur carrosserie rétro, leurs couleurs “exotiques” et surtout par les belles moustaches de l’équipage n°64 Michel Dufaur & Noël Lambert. Il ne faut pas trop se fier à leur look de dandy, parce que sur la technique piste de Tremblay en France, les catégories Classic/Vintage ont fait lever les foules.

 

VMA Ancien Michel Dufaur/Noël Lambert n°64

 

A côté de ça, il y a les sides OPEN. Les barbus, les tatoués, les sauvageons du carbu, les mecs affamés.

La catégorie OPEN rassemble les F2 châssis court, moteur de 600cc placé sous le torse du pilote et les F1 châssis long, moteur de 1000cc placé derrière le pilote. Les F1 et F2 roulent ensemble mais bénéficie d’un podium séparé. Cependant, la tâche n’est pas toujours aisée pour les F1 de prendre le large face au F2, ce qui donne des scratchs intéressant.

 

Lors des qualifications, Jean Claude Bigot/Paul Davoust n°72 survole le débat chez les CLASSIC, en laissant le side n°30 de Benjamin Leboeuf/Francis Leboeuf à plus de 4s. Ils signent un beau 1.21.336, s’octroyant par la même occasion la pôle position.

 

Jean Claude Bigot/Paul Davoust n°72

 

C’est plus serré avec les sides VINTAGE qui voient une belle bataille de chrono entre Christian Durand/Jérôme Satragno n°10 et Michel Dufaur/Noël Lambert n°64.

Il a suffit de 3 tours à l’équipage n°10 pour être le meilleur side VINTAGE en 1.27.538, lui conférant la 6e position sur la grille.

 

VMA Sidecar Ancien Melee Carole (2)

 

En OPEN, la pôle se joue à rien entre Jean Patrick Soulet/Loïc Couvibat n°51 et Thierry Pilault/Marie Da Costa n°7. Si l’équipage n°51 décroche le sésame ce n’est pas sans mal.

Ils passeront 8 fois la ligne avant de s’imposer en 1.13.643, arrachant par la même occasion la pôle au side n°7 qui en 3 tours signait déjà un chrono de 1.14.315, malheureusement insuffisant.

 

VMA sidecar F1-F2 grille Carole  Patrick Soulet

 

Les F2 voient Michel Plateau/Frederic Poussier n°128 devancer le n°17 en 1.17.618, les plaçant en 5e position de la catégorie OPEN.

Loin de l’émulation de la pole, nous prenons la 12e place en 1.22.044 ce qui nous “satisfait” pour notre grande première.

 

VMA Michel Plateau/Frederic Poussier n°128

 

En course rien ne va plus. On assiste à une leçon de pilotage de la part de l’équipage n°23 Bossard/Bossard. N’ayant pu participer aux séances de qualifications, ils partent donc en fond de grille. A partir de là rien ne va plus, il semble que le pilote a posé le cerveau en bord de piste. Le n°23 va mener pendant 12 tours une remontée fantastique, déposant un à un ses concurrents.

Le n°30, pourtant second des qualifs ne pourra rien faire face à cette remontée. Prenant 3s au tour, inexorablement le n°23 approche, dépasse et prend le large sans jamais pouvoir rattraper nos vainqueurs du jour n°72.

Jean Claude Bigot/Paul Davoust n°72 remportent la première course sans forcer leur talent, ils se permettront de rouler une demi-seconde sous leur temps de qualification.

Le meilleur des VINTAGE, symbolisé par le n°64, piloté par nos amis moustachus vient s’intercaler à la 10e place, une belle performance par comparaison au reste du plateau.

 

VMA Ancien Bossard/Bossard n°23

 

Le paddock OPEN a moins souffert des pannes et autres casses, qui ont parasité la catégorie des sides ANCIENS.

Malgré ça, un rappel à l’ordre vient calmer les esprits en voyant Armelle Ficheux (pass du n°4) lourdement tomber à la sortie du jet de singe. Nous savions tous que Carole est un circuit technique et particulièrement piégeur pour les sidecaristes, mais cette nouvelle au 4e tours de course vient refroidir tout le monde.

Malheureusement Armelle ne s’en sortira pas indemne, elle sera opérée de l’épaule dans la foulée.

Les commissaires de piste ont réalisé un super job en coopération avec “vitesse performance”, plaçant rapidement l’ensemble des protagonistes en sécurité.

 

Vitesse performance-commissaire

 

Moteurs éteints, 4trs bouclés, sous un soleil de plomb nous attendons le verdict.

Nouveau départ pour 5 trs, l’équipage n°4 Dominique Bréjat/Armelle Ficheux, est bien évidemment hors course.

Le deuxième départ n’arrangera pas le n°87 Daniel Lamargue/Chantal Lamargue qui avait réussi à récupérer la deuxième place au duo Patrick Soulet/Loïc Couvibat n°51.

Une fin de course laborieuse qui voit tout de même l’équipage n°7 l’emporter alors que les champions de France sortant implosent. Laplace/Vincent n°28 abandonnent non sans panache, ils laisseront derrière eux un brouillard opaque, à franchir au petit bonheur la chance.

Notre équipage n°145 Georges Ligabue/Ibanez Adrien aura donc tout vécu pour son baptême. Nous prendrons la 9e place avec une belle valise de 28s derrière le meilleur F2 n°61 Gérald Causse/Freddy Lelubez.

 

VMA Sidecar F1-F2 Melee Carole (1)

 

Dimanche 07 juillet, Demain est un autre jour, ou pas.

 

Un dimanche encore très chaud. Les aléas de la mécanique frappent le podium CLASSIC/VINTAGE. Jean Claude Bigot/Paul Davoust n°72 et Bossard/Bossard n°23 ne seront pas au rendez-vous sur cette deuxième course. Leur malchance laisse la place à Benjamin Leboeuf/Francis Leboeuf qui viendra s’imposer avec quatre dixièmes d’avance sur Thébault/Thébault.

Une course très serrée qui prouve que derrière Bigot/Davoust et la team Bossard, la concurrence pousse. Il faudra se méfier et surveiller les équipages n°30, n°37 et n°13 capables de s’embusquer et profiter de la moindre faute ou défaillance technique. Le secret réside peut-être dans la régularité et la patience.

La course dans la course, car du côté des sides VINTAGE Durand/Satragno n°10 domine leur catégorie. Si Dufaut/Lambert n°64 remporte les points du week-end, il faut souligner la très belle performance de Durand/Satragnon lors de la deuxième course. Ils s’imposeront devant 3 sides CLASSIC au scratch et remportent la course 2.

 

VMA Sidecar Ancien Melee Carole (1)

 

Nous y sommes, dernière course avant Pau-Arnos. Depuis le début nous enchaînons les mauvais départs, nous obligeant à rentrer fort dans le peloton pour tenter de reprendre notre place.

En F1 on ne connait pas le problème, les deux premiers se font des courtoisies et échangent leurs places pour la course 2. Victoire de Soulet/Couvibat n°51 devant Pilault/Da Costa n°7, le tout arbitrer par les Lamargue n°87.

 

VMA Sidecar F1-F2 Melee Carole (11)

 

Georges Noël & Stéphane Hubert n°77, est un équipage doté d’un singe expérimenté et fort sympathique. Les deux compères font des merveilles en venant jouer les troubles fêtes parmi les F1. Ils prennent aisément la tête des F2, devançant Causse/Lelubez n°61 qui ne sont pourtant pas déméritants.

 

VMA Sidecar F1-F2 Melee Carole (6)

 

L’ensemble des photos sont visibles : France VMA Sidecar Carole

 

 

Nous remercions Vitesse performance, les commissaires de piste et toutes les petites mains qui travaillent dures pour organiser ces courses.

Une pensée amicale à l’équipage Open F2 n°4 de Bréjat et Armelle Ficheux, à qui nous souhaitons un rétablissement rapide.